mardi 30 août 2016

34 appareils de contrôle, dont sept à double sens, arrivent

Les radars automatiques sur les routes ont fait leur apparition en France en 2003. Et en 13 ans, ils ont fait beaucoup d’enfants pour devenir aujourd’hui incontournables et faire partie du paysage.


Des modèles discriminants pour les camions

En Savoie, on en compte 34 aujourd’hui. 28 contrôlent la vitesse. Parmi eux, sept seront, à terme, à double sens sur des routes départementales. Le premier est déjà actif, il se trouve sur la commune de Betton-Bettonet, en Combe de Savoie. Les six autres seront opérationnels d’ici le 15 septembre. Ils seront situés à La Chapelle (Maurienne), Coise-Saint-Jean-Pied-Gauthier, Saint-Béron et Saint-Jean-de-Couz.

138 000 véhicules flashés entre janvier et fin juillet

Sept radars sont situés sur autoroute. Parmi eux, six sont discriminants : ils flashent en hauteur et peuvent donc contrôler la vitesse des véhicules soumis à des limitations différentes. Ces radars visent principalement les poids lourds. Deux sont placés sur l’A43, à hauteur de Nances et de La Chavanne, un est à Voglans. La VRU de Chambéry dispose de quatre radars, un fixe et trois discriminants. Quatre radars sont également placés à des feux rouges, deux à Chambéry et deux à Albertville. Enfin deux radars sont situés sur des passages à niveau. Ce dispositif porte ses fruits : fin juillet, 138 000 effractions avaient déjà été enregistrées depuis le début de l’année. L’an dernier, à la même époque, ils avaient flashé 148 000 fois.
Enfin, sachez que les services de l’État ne divulguent pas l’emplacement exact des radars installés dans le département. Mais ces informations sont très facilement accessibles sur Internet…

 S.G. 

Le Dauphiné

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire