jeudi 1 septembre 2016

GRENOBLE Un instituteur retiré d’une école après une forte mobilisation

Ce jeudi matin, les parents d’élèves de l’école Bizanet à Grenoble ont été soulagés d’apprendre que le professeur affecté à la classe de petite et moyenne section de maternelle après deux ans de suspension par l’Education nationale pour "comportement agressif" et "mesures vexatoires" envers ses élèves a finalement été retiré de sa classe.

La veille, ils étaient entre 150 et 200 à se mobiliser, certains menaçant même de ne pas faire la rentrée voire de déscolariser leurs enfants. Ce professeur « est décrit comme un pervers narcissique et un manipulateur, explique Delphine Ropers, présidente de l’association des parents d’élèves. Il aurait, par exemple, privé des enfants de repas, humilié une petite fille et nommerait Hitler comme un grand personnage du XXe siècle… »
En présence de la députée Geneviève Fioraso, le directeur de l’établissement a annoncé aux parents que l’homme ne viendra pas dans cette école. L'inspection académique a invoqué le "risque de trouble à l'ordre public" pour justifier cette décision, a indiqué le cabinet de la rectrice. « Merci pour nos enfants », ont crié les parents, soulagés.

Le Dauphiné 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire