samedi 22 octobre 2016

Le Musée gallo-romain de Lyon

Propriété de la Métropole aujourd’hui

 

Ses chefs-d’œuvre : la table claudienne, l’imposant Sarcophage du triomphe de Bacchus en marbre blanc, le Calendrier en bronze de Coligny, le trésor de Vaise (pièces, statuettes, bijoux…).

Exposition temporaire : ArchéoTerra, la terre, une matière première, jusqu’au 8 janvier

Particularités : son architecture en béton semi-enterrée dans le versant de la colline. Sa rampe en béton brut descendant en spirale et l’espace d’exposition en pente douce, en enfilade, sans salles cloisonnées.

Date d’ouverture : 2 janvier 1976.

Concepteur : Bernard Zehrfuss (1911/1996). Grand prix de Rome (Auteur du palais de l’Unesco, du CNIT à Paris, de l’usine Renault de Flins).

Superficie : 9 000 m².

Propriétaire : Métropole de Lyon.

Budget de fonctionnement : 892 000 euros.

Fréquentation annuelle : 85 000 visiteurs.

Directeur : Hugues Savay-Guerraz.

Nombre de salariés : 86.

Projets : une exposition sur l’eau à Lyon à l’époque romaine pour la fin 2017. Accès au musée par son entrée basse, depuis le site du théâtre romain, dès que possible, en 2017.

Tarifs : 4 euros.

Gratui t : pour tous, le jeudi.

Ouverture : du mardi au dimanche, de 10 à 18 heures.
Pratique : Tél. 04.72.38.49.30, 17 rue Cléberg, Lyon 5e.

Le Progrès 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire