mardi 8 novembre 2016

Législatives : Hubert Julien-Laferrière, comme une évidence pour le PS du Rhône





Ce mardi matin, Hubert Julien-Laferrière a tenu une réunion afin d’annoncer sa candidature pour les législatives au sein de la 2e circonscription du Rhône.
Pourtant, si l’on suit la règle du PS, le remplaçant du député sortant Pierre-Alain Muet devrait être une femme.  

Ce à quoi David Kimelfeld, Maire du 4e arrondissement et 1er secrétaire fédéral du PS du Rhône a répondu que "ce n’est pas un statut acté, mais un usage qui date de 1993. Même si l’usage indique qu’à la sortie d’un député homme c’est une femme qui doit le remplacer, cette règle n’est pas écrite".

Pour Hubert Julien-Laferrière, "c’est juste une simple incitation, il faut faire preuve de pragmatisme surtout. Quand on est maire, on a un plus fort ancrage et il faut prendre ce détail en compte, d’autant que dans huit circonscriptions, des femmes y seront représentées".

Le candidat part donc en campagne serein. Soutenu, notamment par Gérard Collomb, qui n’était pas présent à cette réunion, mais qui a tenu à montrer son soutien par la présence de David Kimelfeld, représentant le Président de la Métropole lors de cette réunion.

Le candidat souhaite travailler sur deux enjeux : les inégalités territoriales et la question climatique.  Il faut pouvoir mettre en place plus de moyens pour affronter les défis urbains. "Il n’y a pas de fatalité si on s’en donne les moyens", a indiqué Hubert Julien-Laferrière. Concernant la question climatique, chère à sa carrière politique, il a indiqué que : "ce sont dans les territoires que l’on peut retrouver des énergies renouvelables, pas au niveau national, c’est sur cela qu’il faut se concentrer".

A l’heure actuelle le candidat n’a pas de réel concurrent PS pour l’investiture. Toutefois pour la circonscription deux candidats sont en lice : Laurence Balas (LR) et Denis Broliquier (UDI). La campagne de droite a déjà commencé, c’est pourquoi il ne souhaitait pas prendre de retard. Il est par ailleurs un candidat très soutenu dans cette campagne des législatives notamment par Gérard Collomb, David Kimelfeld, mais aussi Jean Louis Touraine, député de la 3e circonscription, Yann Cucherat, adjoint au Maire de Lyon, Anne Brugnera, adjointe au Maire de Lyon et présidente du groupe socialistes et républicains métropolitains. De quoi, peut-être, éloigner un potentiel adversaire.

La fin des dépôts de candidature est fixée au 15 novembre 2016. Il faudra attendre le vote du 8/9 décembre et la convention nationale du Parti socialiste du 11 décembre, pour avoir la décision finale.

Source 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire