dimanche 6 novembre 2016

Lyon : 800 policiers ont battu le pavé



C'est la sixième manifestation des policiers, à Lyon, afin d’évoquer un manque de moyens flagrant et le peu de soutien de leur hiérarchie face aux agressions parfois quotidiennes lors de leurs missions.

Les policiers, principalement en civil vendredi soir, maintiennent la pression sur le gouvernement en demandant des mesures sécuritaires plus fortes que celles annoncées la semaine dernière.

Malgré les 800 manifestants présents hier, le mouvement semble s’essouffler comparé aux 1.400 policiers dans la rue le 26 octobre. Les policiers, partis de la place Bellecour en direction de la préfecture du Rhône, ont ensuite été rejoints par des pompiers, des gendarmes, beaucoup de citoyens et quelques identitaires.

Des slogans FN entendus

Les deux organisations syndicales Alliance Police et Unité SGP ont tenté en vain de créer un rassemblement uni hier soir. Mais à l’image de la banderole « Ni alliance, ni unité, tous policiers » (voir photo ci-dessus), les agents de police lyonnais semblent peu en accord avec les deux syndicats.

Les slogans entendus dans le cortège étaient d’ailleurs plus empruntés au Front National qu'à Alliance Police ou Unité SGP, avec notamment "Hollande démission, la racaille en prison" et "Français, réveillez-vous, on est chez nous".

Source 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire